Vendredi 23 Décembre, 2022

Les Éperviers s’enfoncent !

Archives SM – Photo BIGBENFOTO

(Jean Doyon) – Les Éperviers de Sorel-Tracy ont terminé le calendrier en 2022 sur une mauvaise note hier soir à Laval en s’inclinant pour une 4e fois de suite, cette fois-ci face aux Pétroliers du Nord par la marque de 5 à 2.

Historiquement, la concession soreloise de Sorel-Tracy a toujours connu de très bonnes performances lorsqu’elle allait jouer au Colisée de Laval, et ce, même depuis la fondation du circuit Senior il y a longtemps, mais hier soir, même si le gardien Marc-Antoine Gélinas a tenu le fort du mieux qu’il a pu, il a défendu une équipe amorphe devant lui, spécialement en 2e et 3e, comme si les joueurs avaient baissé les bras. Une situation que les Éperviers ne nous ont pas habituée au cours des dernières années.

Et malheureusement pour eux, les Éperviers ne pourront même pas se reprendre rapidement puisque tous les matchs de la LNAH prévus pour ce soir (23 décembre) ont été reportés à une date ultérieure et prévision du mauvais temps qui s’abat sur le Québec aujourd’hui. Les Oiseaux ne retoucheront pas à la patinoire avant le 30 décembre prochain à RDL.

La seule bonne nouvelle pour les entraineurs Deschênes et Archambault, est que leur jeu de puissance fonctionne, en partie faut-il préciser, car les deux buts des Éperviers ont été marqués sur des avantages numériques. Sauf qu’ils ont fait choux-blanc lors d’une majeure de 5 minutes attribuée aux Pétroliers, qui aurait pu changer l’allure du match.

Laval a ouvert le pointage à 5:10 quand Jean-Philippe Chabot (4) réussit à battre le gardien Marc-Antoine Gélinas avec un tir des poignets qui dévie sur un joueur des Éperviers, sur des passes de Desrosiers et de Dominic Talbot-Tassi.

Sorel-Tracy égalise à 12:27 sur un jeu de puissance. Gabriel Bilodeau, qui connait du succès sur les jeux de puissance cette saison, a obtenu deux passes sur les buts des Éperviers hier soir et sur le premier, il venait de recevoir l’offrande de Hinse pour ensuite tirer au but, et Jeffrey Durocher qui passait par là a complété le retour pour son 2e de la saison. Le gardien de Laval Martin Ouellette n’y pouvait rien.

Mais quatre minutes plus tard, le meilleur marqueur du circuit, Nicolas Poulin bloquait une frappe à la ligne bleue de son équipe et s’échappe avec le disque qui est loin devant lui. Il récupère cette fameuse rondelle et prend Gélinas par surprise avec un tir à sa droite. C’était le 16e de Poulin et 2 à 1 Laval après 20 minutes de jeu.

Après une 2e période tranquille, David Lacroix et Jean-François Lafrance laissent tomber les gants à 1 seconde en 3e. 14 secondes plus tard, une mise en échec par-derrière de Brandan Hamelin sur Guillaume Beaudoin, lui vaudra une majeure de 5 minutes. Beaudoin a été sévèrement blessé au visage, il y avait beaucoup de sang sur la patinoire et le défenseur des Éperviers n’est pas revenu dans la rencontre.

Sur le jeu, Jérémie Malouin s’est porté à la défense de son coéquipier, et a forcé Hamelin à s’impliquer dans une longue bagarre. Une geste d’esprit d’équipe remarqué de l’ancien capitaine des Marquis. Mais, les 5 minutes davantage numériques pour Sorel-Tracy, qui ont suivi, n’auront rien donné.

Vers la 7e minute de jeu, David Massé inscrivait son 4e, de la saison sur des passes de Caron et Desrosiers, et le 3e des Pétroliers. Sorel répliquait sur un jeu de puissance à 14:43, quand Gabryel Paquin-Boudreau marque son 7e de la saison sur des passes de Bouvet-Morissette et encore Bilodeau, pour faire 3 à 2 Laval.

Une défensive poreuse permet à Danick Paquette d’entrer facilement dans la zone des Éperviers, et ce dernier passe au centre à Jean-Philippe Chabot qui lance et il réussit à marquer sur un long retour de lancer accordé par Gélinas, c’est alors 4 a 2. Un 2e but pour Chabot dans le match pour son 5e.

Les Pétroliers profiteront d’une autre mollesse d’un joueur sorelois en zone défensive pour permettre à Jean-Michel Daoust (6) de « finir la job » dans une cage déserte pour faire une marque finale : Laval 5, Sorel-Tracy 2.

Les lancers : 33 – 27 en faveur des Éperviers, et le choix des trois Étoiles : 1- Jean-Philip Chabot, 2- Maxime Macenauer et 3- Francis Desrosiers.

Le prochain match des Éperviers sera le vendredi 30 décembre 2022, 20h, à Rivière-du-Loup et le retour au Colisée Cardin se fera le jeudi 5 janvier 2023 à 20h également.

Publicité

Publicité

Publicité