Samedi 7 janvier, 2023

Les Bâtisseurs se revanchent sur les Éperviers

Le gardien Étienne Marcoux a été fumant toute la soirée

(Jean Doyon) – Après une défaite de 10 à 3 la veille contre Laval, Les Bâtisseurs de Montcalm ont fait payer la note aux Éperviers de Sorel-Tracy vendredi au Complexe JC Perreault de Saint-Roch-de-l’Achigan, et grâce à la brillante performance de leur gardien Étienne Marcoux, ils ont fait plier l’échine des Éperviers au compte de 3 à 2.

Les Éperviers ont tout de même effectué 47 lancers en direction du gardien de Montcalm, et ce dernier n’a cédé que deux fois. Les « Gars de Sorel » n’ont pas mal joué, ils se sont tout simplement heurtés à un gardien qui connaissait une rencontre mémorable.

Alexandre Quesnel

Pour les hommes de Christian Deschênes, c’est son vétéran Alexandre Quesnel qui a dirigé l’équipe à chacune de ses présences sur la patinoire, un vrai « leader » qui a montré comment l’on se positionne devant le filet adverse. Marcoux devait très certainement être tanné de le voir devant lui. Et l’autre « Star » était sans contredit le défenseur Gabriel Bilodeau qui a transporté et contrôlé l’attaque des siens durant une bonne partie de la rencontre. Et de plus, il s’est encore inscrit au pointage avec 1 but et 1 passe. Utilisé à profusion, à la fin de la rencontre, Bilodeau était complètement exténué.

Les Bâtisseurs ont ouvert le pointage à 12:56 quelques secondes après un jeu de puissance, grâce à la patience du défenseur Ryan Sullivan qui aperçût Maxime Guyon, libre dans la zone payante. Avec un tir d’une bonne distance, il a battu Marc-Antoine Gélinas, qui était gêné par un joueur adverse tout près de lui. Puis, un combat entre David Lacroix et Olivier Beaudoin, qui s’est terminé à l’avantage de Lacroix avec une droite qui a porté.

Les Bâtisseurs ajoutèrent un autre but à 7:55 en 2e période, encore une fois, sur un jeu de Ryan Sullivan qui venait de recevoir une passe de Marc-André Tourigny. Ce dernier est allé se replacer près du gardien de Sorel et a réclamé la rondelle, ce que Sullivan a fait, une passe parfaite à Tourigny qui réussit à pousser le disque derrière Gélinas. Après 40 minutes de jeu c’est 2 a 0 Montcalm.

En 3e, les hommes de Daniel Gauthier parvinrent à faire 3 à 0, quand Danick Malouin tentait un jeu téméraire en voulant déblayer son territoire par le centre. Mais, en ratant son coup, la rondelle s’est retrouvée sur la palette de Raphael Bussière qui a vu Maxime Guyon seul et plus près du gardien, et ce dernier n’a pas manqué sa chance en déjouant le gardien sorelois pour faire 3 à 0. C’était le 2e du match pour Guyon.

Une chance s’est offerte aux Éperviers. Montcalm écope d’une pénalité et les unités spéciales des Éperviers bombardent le gardien Marcoux qui se surpasse à chaque fois. Sauf qu’à peine 5 secondes au terme de la punition, Alexandre Quesnel réussit à pousser le disque derrière le gardien après une série de passes incalculables et étourdissantes. Quesnel, son 4e, avec l’aide de Paquin-Boudreau et Bilodeau.

Gabriel Bilodeau

Un peu plus d’une minute plus tard, Gabriel Bilodeau démontre son talent en traversant la patinoire pratiquement d’un bout à l’autre, pour faire une courte passe à Jeffrey Durocher, qui lui redonna la rondelle, pour que Bilodeau aille compléter son jeu en perçant la muraille de Marcoux avec un tir sec. C’était alors 3 à 2.

Mais, ce sera finalement le score final, la défensive des Bâtisseurs réussira à résister jusqu’au son de la sirène.

Les lancers : 47-35 Sorel, et les Trois Étoiles: 1- Étienne Marcoux, 2- Maxime Guyon, 3- Alexandre Quesnel. Mais, mention très honorable au défenseur Gabriel Bilodeau qui a participé aux deux buts de son équipe et en démontrant un contrôle du jeu durant une bonne portion du match.

Les Éperviers reprendront l’action jeudi et vendredi prochain avec une série aller/retour contre le Cool Fm de St-Georges, soit jeudi à St-Georges et vendredi au Colisée Cardin.

Une première photo du nouveau venu, le centre Karl El-MIr

Publicité

Publicité

Publicité