Vendredi 2 Décembre, 2022

Nicolas Poulin s’éclate avec une récolte de 4 buts!

Nicolas Poulin

(Nicolas Pelletier) – Danick Paquette était de retour dans la formation lavalloise et il ne fallut que de quelques secondes afin qu’il dicte le ton de la rencontre assénant une percutante mise en échec au grand plaisir des partisans qui s’étaient déplacés au Colisée Laval en ce jeudi soir.

Seulement 59 secondes s’étaient écoulées lorsque Jordan Boucher procurait l’avance aux siens qui allaient inscrire un total de 14 buts dans une rencontre à sens unique qui se terminait par la marque de 14 à 3.

Nicolas Poulin a fait vibrer les cordages 4 fois en plus d’amasser 2 mentions d’aide. Maxime Macenauer s’est hissé au deuxième rang des marqueurs de la LNAH avec 5 points, dont un but. Danick Paquette et David Massé ont tous les deux enfilé l’aiguille à deux reprises. Dominic Talbot-Tassi récoltait quant à lui 4 points, dont un but. Jordan Boucher, Brendan Hamelin, Nathan Larose et Jean-Michel Daoust furent les autres marqueurs des Pétroliers du Nord qui ont tiré 46 fois en direction de Guillaume Decelles et Francis Asselin qui ont connu une soirée passablement occupée.

Au niveau de la robustesse, Derek Parker a solidement atteint Martin Trempe qui n’a pas été revu du reste de la rencontre. Luc Leclair et Jean-François Lafrance se sont livré un furieux combat que certains auraient qualifié de l’ancienne école tellement les nombreux coups étaient distribués de part et d’autre. Kevin Auger avait beau jouer le rôle d’allumeur, il fut invité à en découdre par près de la moitié de l’équipe lavalloise refusant toutes les invitations au grand dam des bruyants et dérangeants partisans des Pétroliers.

« Je suis fier de mes joueurs qui sont sortis fort dès le début de la rencontre. Disputer 2 matchs consécutifs contre la même équipe n’est jamais facile », affirmait Pierre Pelletier.

Avec une avance de 11 buts, l’entraîneur des Pétroliers a bien voulu donner du temps de jeu à ses deux hommes forts, ce que les entraîneurs des Bâtisseurs n’ont pas semblé apprécier. « Ce n’était vraiment pas une insulte aux Bâtisseurs. Les fans voulaient voir Parker et Lafrance. Avec une telle avance, c’était le moment de leur offrir du temps de jeu. Ils étaient avertis de ne pas écoper de punition inutile et je voulais qu’ils profitent de leur temps de jeu. Ce n’était aucunement un manque de respect », déclarait le pilote des Lavallois.

Les Pétroliers du Nord seront à Saint-Roch ce soir afin de disputer la manche ultime de cette série
de 3 rencontres contre les Bâtisseurs et seront ensuite de retour au Colisée Laval vendredi prochain alors que les Éperviers de Sorel-Tracy seront les visiteurs.

Publicité

Publicité

Publicité