PUBLICITÉ

19 juillet 2021


Les Éperviers se préparent pour le repêchage et le Tournoi Bob Bissonnette

Le copropriétaire, directeur général et entraineur-chef des Éperviers de Sorel-Tracy, Christian Deschênes





(Jean Doyon, 19 juillet 2021) - Tout indique qu'il y aura du hockey de la LNAH au Colisée Cardin de Sorel-Tracy à l'automne prochain, même si rien n'est jamais certain avec cette pandémie qui n'en finit plus. Les six équipes du circuit LeFort commencent à se pointer le nez dans le réseau médiatique, surtout depuis que le dossier des 3L de Rivière-du-Loup est maintenant résolu.

Repêchage de la LNAH

Rappelons que le repêchage de la LNAH aura lieu le samedi 7 août, et un tirage au sort a permis de connaitre l'ordre qui est le suivant :

1 - 3L de Rivière-du-Loup
2 - Éperviers de Sorel-Tracy
3 - Assurancia de Thetford
4 - Cool-Fm de St-Georges
5 - Pétroliers de Laval
6 - Marquis de Jonquière

Pour les rondes impaires, les équipes choisiront de 1 à 6 et pour les rondes paires de 6 à 1.  Les transactions sont permises depuis le 3 juillet.


Le nouveau logo des 3L de Rivière-du-Loup et ses nouvelles couleurs

Après cette très longue période sans hockey senior au Québec, la grande question était de savoir si plusieurs joueurs avaient pris la décision de mettre un terme au hockey et passer à autre chose. Changement de carrière, remise en question, changement au niveau familial, cette pause pandémique aura-t-elle un impact sur notre hockey ?

Le copropriétaire, directeur général et entraineur-chef des Éperviers de Sorel-Tracy, Christian Deschênes a plutôt un avis contraire. Il croit que dans son équipe, l'année de repos aura été bénéfique pour plusieurs de ses joueurs qui étaient soit fatigués, mais surtout pour les joueurs qui avaient subi de nombreuses blessures. « Ils ont eu le temps de se refaire une santé.», commente-t-il.  «Cependant, le gardien Marco Cousineau, lui il avait déjà décidé avant l'autre saison, qu'il passait à autre chose, donc ce n'était pas une surprise. Je n'ai pas encore complété tous mes appels, mais j'ai le sentiment que je n'aurai pas beaucoup de départs. »

« Par contre, on a peut-être perdu les vétérans qui revenaient d'Europe et qui n'ont pas joué la saison dernière. Habituellement ce sont toujours des gars qui reviennent en se demandant; "Est-ce que j'arrête ou je poursuis une couple de saisons dans le la LNAH ?". C'est plutôt ce genre de joueurs qu'on risque de perdre, parce qu'ils vont se trouver une job de coach dans un Sport-Étude, ou au Hockey mineur, ou autre. », croit-il.

Les Éperviers à la 4e Classique Bob Bissonnette


Le DG des Éperviers a confirmé que son équipe sera des cinq équipes de la LNAH qui prendront part à la Classique Bob Bissonnette, un tournoi de hockey qui accueillera cette année 112 équipes dans plusieurs catégories et qui aura lieu du 22 au 29 aout 2021, au Complexe 2 glaces de Honco à Lévis. Cette année, les organisateurs ont ouvert une classe Pro LNAH.

Pour le pilote sorelois, ce sera un tournoi de remise en forme pour les joueurs après une saison complète d’inactivité !  « En même temps ça donne une chance de parler avec des joueurs PROS (étrangers à la LNAH) qui seront là. On va prendre de leur nouvelle et essayer de les attirer dans notre ligue. Sauf que, notre repêchage sera avant ce tournoi, donc ce seraient des discussions pour du long terme. »

La ECHL dans les pattes ?

Comme on le sait, il y aura une équipe de la ECHL au Québec en 2021-22, et ce sera les Lions de Trois-Rivières, qui évolueront dans le nouveau Colisée. L'ECHL(anciennement East Coast Hockey League) est une ligue professionnelle de développement de 28 équipes situées aux États-Unis et au Canada, dont le siège est à Princeton dans le New Jersey. De ces équipes, 27 sont affiliées à une équipe de la LNH.

Celle de Trois-Rivières le sera avec le Canadien de Montréal. Tout en visant le championnat à chaque année, l'équipe prépare les joueurs à faire le saut dans la Ligue américaine avec le Rocket de Laval. Bien que la LNAH est une ligue "SEMI-PRO", ou de "travailleurs", elle essaie souvent de se comparer à la ECHL.

La question était de savoir si la venue d'une équipe de la ECHL au Québec va nuire ou sera bénéfique, au bon fonctionnement de la LNAH. Selon Deschênes; « Ça va changer notre façon de repêcher. J'avais des joueurs sur mes listes de repêchage qui viennent de signer à TRV. Alors, oui c'est une perte en quelque sorte. En plus, le DG de l'équipe Marc-André Bergeron semble vouloir une équipe plus québécoise, donc des joueurs qui sont sur nos listes. Ça va changer notre façon de faire, c'est certain. Le bon côté est que plusieurs personnes vont réaliser que la LNAH est aussi forte que la ECHL. »

Suite à ce commentaire, il est à se demander s'il serait possible que des joueurs de la LNAH puissent être réclamés ou prêtés aux Lions de Trois-Rivières au cours de la saison ?  « Ils ont fait des approches en ce sens, afin que notre circuit puisse fournir des joueurs au besoin. La seule chose qu'on peut y gagner nous, serait de la bonne publicité, genre "Vous voyez bien que nos joueurs sont de bons garçons !" », expliquait Deschênes à la blague. « Mais d'un autre côté, ça peut avoir un prix. On prête un de nos meilleurs joueurs et il se blesse pour une longue durée. En bout de ligne c'est nous qui sommes perdants. »

En attendant, le prochain rendez-vous de la LNAH sera le repêchage 2021 aura lieu le samedi 7 août.

------------------------------







PUBLICITÉ

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2020