PUBLICITÉ

16 février 2019


Enfin, une victoire pour les Éperviers !






(Jean Doyon) - Les Éperviers de Sorel-Tracy ont mis fin à une léthargie de quatre rencontres, en l'emportant ce soir au Colisée Cardin par la marque de 5 à 2 face aux Pétroliers de St-Jérôme.  Les Éperviers ont même gagné avec autorité, soit par un total de 47 tirs en direction du gardien Maxime Clermont, contre 20 sur Marc-Antoine Gélinas.

David Massé a été le leader des siens, avec 1 but et 2 passes, mais il a surtout montré le chemin toute la soirée avec une bonne dizaine de lancers sur le gardien adverse.  André Bouvet-Morissette a quant à lui, marquer deux fois, dont un but dans un filet désert, tandis que Marc-André Huot et Étienne Brodeur, se sont fait valoir avec chacun deux points.

David Rose effectuait un retour au jeu "progressif", nous a-t-on dit, mais ce qui a été le plus remarquable c'est qu'il y avait une certaine chimie entre les joueurs d'attaques, une cohésion dans l'exécution, ce qui a rendu le jeu beaucoup plus intéressant pour les 1028 partisans réunis ce soir au Colisée, de ce que l'ont nous présentait depuis plusieurs semaines.

Pour St-Jérôme, Patrick Bordeleau et le coach, Pierre Pelletier, étaient absents, même chose pour Antony Courcelles et Adam Bourque pour Sorel-Tracy.

C'est Francis Desrosiers, pour les Pétroliers, qui a ouvert le pointage en redirigeant une passe parfaite de Hugo Carpentier à 18:28 en fin de première, suite à un revirement en zone neutre.  Desrosiers, disons-le, connait une très bonne saison avec St-Jérôme.

David Massé égalise en début de 2e, grâce à son échec avant sur le gardien qui a eu du mal à conserver une rondelle provenant d'un dégagement.  Massé parvint à soutirer le disque et compléter dans une cage déserte.  Une mauvaise sortie pour le gardien des Rouges et Blanc.

Kévin Gadoury profite à son tour d'un revirement en zone neutre pour entrer en territoire ennemi, et laisser le précieux à Étienne Brodeur qui marque son 15e d'un puissant tir.

Ça sentait les séries chez les défenseurs des Éperviers qui ont bien protégé leur gardien avec beaucoup de tirs bloqués.  Marc-André Huot viendra porter le compte à 3 à 1 en persistant sur le gardien Clermont et lui faufilant le disque entre les jambières.

Sur un jeu de puissance, Julien Brouillette viendra réduire l'écart d'un but, pour les hommes de Dany Leblond, avec un tir des cercles de mise en jeu qui passera entre les jambières du gardien.

Mais, Massé regroupait à nouveau les siens, pour apercevoir Bouvet-Morissette du coin de l'oeil, lui remettre la rondelle et ainsi marquer d'un tir chirurgical, pour faire 4 à 2.

Puis, Bouvet-Morissette vint inscrire son 19e de la saison dans une cage déserte, après une tentative ratée de Houde-Caron, et rendre ainsi le match hors de la portée des Pétroliers.  Compte final 5 à 2.

Derek Parker et David Lacroix se sont impliqués dans un combat à deux reprises.
Avec cette victoire, les Éperviers gardent encore la 3e position devant les Marquis, qui eux, ont un match en main.

Les trois Étoiles : 1- David Massé, 2- André Bouvet-Morissette, 3- Marc-André Huot.

C'était le seul match au calendrier des Éperviers cette fin de semaine.  Ils joueront à St-Georges le samedi 23 février prochain, puis reviendront au Colisée Cardin contre les Marquis de Jonquière le vendredi 1er mars à 20h, et termineront leur saison régulière le lendemain à St-Georges à 20h également.




PUBLICITÉ
 

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2020