PUBLICITÉ

02 avril 2022

Match #3 Quart de finale
Malgré des absents de taille, les Éperviers l'emportent quand même !






(Jean Doyon) - Les 1888 spectateurs au Colisée Cardin n'en croyaient pas leurs oreilles avant la rencontre, lorsque l'annonceur-Maison, Pat Robert, mentionnait de rayer de l'alignement des Éperviers les noms d'André Bouvet-Morrissette, Olivier Hinse, Étienne Brodeur, Maxime Robichaud et Sébastien Rioux, tous absent pour diverses raisons.  Cependant, on a eu droit au retour du défenseur Maxime Ouimet et du dur à cuire David Lacroix.  Chez le COOL, Philippe Hudon était de l'alignement.

Dans les filets, Serge Forcier a fait appel à Raphaël Girard, alors que Christian Deschênes, lui, refaisait confiance à Marc-Antoine Gélinas.  Les Éperviers mènent cette série quart de finale 2 à 0 et on était prêt à entreprendre ce match #3, qui est considéré par plusieurs comme le plus important d'une série.

Ce sont quand même les Éperviers qui ont ouvert le pointage en première période quand Gabryel Paquin-Boudreau termine son entrée en zone beauceronne avec un tir au but, mais le retour est allé sur le bâton de Antoine Waked qui marque d'un tir parfait dans le haut du filet .

Les deux coachs envoient dans la mêlée les deux durs à cuire, soit David Lacroix et Dave Hamel.  Lacroix a passé deux droites en partant, mais Hamel n'a pas apprécié la 2e, alors qu'il avait un genou par terre.  Hamel, exaspéré, a poursuivi en insistant à frapper Lacroix alors que les deux juges de ligne étaient intervenus entre les deux hommes.  Résultats, Hamel écope d'une majeure de 5 minutes de plus, qui fut finalement sans conséquence.

En 2e période, le Cool Fm a eu des chances incroyables de revenir dans le match alors que les Éperviers ont écopé de cinq pénalités contre deux, dont un 4 contre 5 et et un 3 contre 5.  L'unité spéciale défensive de Sorel-Tracy a vraiment fait le travail, en ne laissant rien passer, de même que le gardien Marc-Antoine Gélinas qui a bien fait.

À 4:55, David Massé entre dans le territoire ennemie et tir de loin, mais la rondelle frappe un défenseur et revient sur le bâton de Massé qui marque du revers, encore dans le haut du filet.

St-Georges réplique à 10:23 quand un échange entre Veillette et Cloutier, reviens sur le bâton de Philippe Hudon qui tir à ras la glace et profite de la lourde circulation devant le gardien des Noirs et Rouges pour réduire l'écart d'un but.  C'est 2 à 1 Sorel.

Pour le reste de la période ce fut l'histoire de l'indiscipline du côté des hommes de Christian Deschênes, qui avouons-le, a payé le prix plus souvent qu'à son tour.

À la 16e minute de jeu en 3e, Charles Tremblay a reçu une rondelle à la gorge, mais il est revenu dans le match un peu plus tard.  Le COOL met de la pression avec 3 minutes à faire.

L'incroyable défensive soreloise résiste à tout ça et permet aux Éperviers de remporter le Match # 3 au compte de 2 à 1, et de prendre une sérieuse avance de 3 à 0 dans cette série quart de finale.

29 - 22 les tirs au but en faveur du COOL FM de St-Georges, mais la clé de cette rencontre fut sans contredit, soit une performance sans faille de l'unité défensive de Sorel-Tracy lors des infériorités numériques qui furent nombreuses et peut-être même injustes envers les Noirs et Rouges, ou le faible taux de réussite du jeu de puissance des Beaucerons.  C'est selon.

Les Trois Étoiles :
1 - Marc-Antoine Gélinas
2 - Antoine Waked
3 - Charles Tremblay




PUBLICITÉ

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2022