PUBLICITÉ

28 février 2020

Éperviers de Sorel-Tracy
À Laval ce soir et les 3L au Colisée Cardin samedi après-midi






Avec le mois de Février qui tire à sa fin, la saison régulière de la LNAH en est également à ses dernières rencontres avant les séries éliminatoires. C’est souvent lors de ces dernières rencontres que l’on peut voir l’intensité augmenter d’un cran, les joueurs sont prêt et veulent démontrer aux autres formations que les séries ne seront pas faciles face aux Éperviers.

Afin de conclure le calendrier, les Éperviers seront du côté de Laval vendredi soir. Une rencontre entre ces deux formations qui risque de laisser des traces. Tous le savent, il s’agit de deux équipes qui ne s’aiment pas tant sur la glace qu’au deuxième étage. C’est pourquoi on peut s’attendre à une rencontre très intense entre ces deux équipes rivales. Les Sorelois font le voyage jusqu’à Laval afin de remporter un premier match en 2020 dans le mythique Colisée.

Dans le camp sorelois, les rencontres du week-end viendront directement affecter le classement général. Chez les Éperviers, le retour au jeu d’Étienne Brodeur sera très bénéfique à l’attaque soreloise. Brodeur a cumulé quatre points en quatre rencontres face au 3L de Rivière-du-Loup.

La venue des 3L à Sorel-Tracy, en sera une première en 2020. Les Éperviers auront la chance de remporter une troisième victoire face aux 3L cette saison, les 3L ayant déjà remporté trois fois contre les oiseaux. C’est le genre de match que les Sorelois ne peuvent échapper les 3L étant tout juste devant eux dans le classement général.

Ce match va avoir un impact direct sur l’avantage de la glace lors du premier tour. Avec cinq matchs à jouer, les Sorelois ne peuvent conclurent la saison qu’au troisième rang, toutefois les Marquis de Jonquière sont très près des Sorelois alors que quatre points séparent les deux équipes.


PUBLICITÉ
 

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2020