PUBLICITÉ

22 février 2020


Les Éperviers s'inclinent devant une machine bien huilée






Vendredi soir au Colisée Cardin l'Assurancia de Thetford est arrivée sur la glace de la rue Victoria comme une machine bien huilée.  Leur attaque fonctionnait bien, leur échec avant aussi, leur défensive était solide et les hommes de Bobby Baril l'ont emporté au compte de 5 à 3, devant 888 spectateurs.
 
Malgré 41 lancers en direction de Philippe Cadorette, c'est Marco Cousineau, qui lui en a reçu 31, qui a du sortir les gros arrêts pour tenir son équipe dans le match, particulièrement en début de rencontre.  Quoi qu'il en soit, c'était une 5e défaite en 6 matchs pour Sorel-Tracy et une fiche de 5 victoires et 8 défaites en 13 rencontres en 2020.

Cependant, ce fut une soirée de jeux de puissance ce vendredi, car 5 buts ont été comptés en avantage numérique, trois pour Thetford et deux pour Sorel-Tracy.  Étienne Brodeur a souligné son retour au jeu en marquant son 3e de la saison et Mathieu Dumas a inscrit son premier cette année, mais un 100e en carrière.

L'Assurancia a ouvert la marque sur un jeu de puissance.  Joey Ratelle sortait de derrière le filet de Sorel-Tracy et vint apparaitre devant Cousineau qui stoppait le premier tir, mais Ratelle réussit à percer les jambières du gardien pour le premier des Oranges.

Voulant repartir l'attaque de sa zone, le défenseur des Éperviers, Napessis André, exécute une manœuvre, mais échappe le disque à l'avantage de Frédérick Roy qui le poursuivait et qui allait déjouer Cousineau d'un tir parfait.  Le défenseur des Éperviers s'en voulait.  C'était 2 à 0 après 20 minutes.

Dès le début de la 2e période, les Éperviers profitaient d'un avantage numérique et ils ont mis toute la gomme.  Résultat, d'un tir puissant, le défenseur Mathieu Dumas fit bouger les cordages sur des passes de Gadoury et Morrissette.  Il réduisait ainsi l'écart d'un but.

À 12:08, lors d'un jeu de puissance, Hugo Carpentier profite d'une confusion devant la cage de Cousineau, qui croyait avoir immobilisé le puck, pour pousser la rondelle dans le fond du but.  L'Assurancia mène 3 à 1.  Pour Carpentier c'était son 14e.  Profitant d'un autre « Power Play », Christophe Losier s'approche du gardien de Sorel-Tracy et vient marquer son 8e d'un tir parfait à la gauche.  C'était 4 à 1 Thetford et la foule était devenue très calme.

Mais, les Éperviers ne lâchent pas et tentent à nouveau de trouver l'énigme de la défensive adverse et du gardien Cadorette.  À deux reprises ils frappent le poteau.  Puis, sur la mise en jeu suivante, Étienne Brodeur ramasse la rondelle pour la loger dans la partie supérieure du cerbère des Appalaches, et c'était 4 à 2.

L'indiscipline jouera un rôle en 3e période qui n'aidera pas la cause soreloise pour tenter une remontée.  Sauf, qu'en fin de période, Thomas Beauregard marque contre son ancienne équipe, de l'enclave grâce à un tir sur réception.  Mais, trop peu trop tard, avec 22 secondes à faire, c'était difficile d'installer une attaque intéressante.  Joey Ratelle vint enlever tout espoir avec 16 secondes à faire, pour planter le clou dans le cercueil, dans un filet désert, pour un pointage final de 5 à 3 en faveur de l'Assurancia.

Les 3 Étoiles: 1- Joey Ratelle, 2- Maxime Lecours, 3- Thomas Beauregard

Les Éperviers devront faire mieux à partir de la semaine prochaine alors qu'il ne restera que 5 matchs à jouer sur deux week-ends, avant les séries.  Vendredi, les Oiseaux seront au Colisée de Laval pour y affronter à nouveau les Pétroliers du Nord, et le lendemain le samedi 29 février à 15h au Colisée Cardin, les 3L de Rivière-du-Loup seront les visiteurs.  Un match qui va raviver la rivalité entre ces deux équipes pour l'obtention du 3e rang au classement.



Étienne Brodeur a marqué un premier but depuis son retour au jeu jeudi.

Un premier but cette saison pour Mathieu Dumas et un 100e en carrière



PUBLICITÉ
 

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2020