PUBLICITÉ

29 novembre 2019


Les Éperviers s'inclinent contre Laval






Ce fut l'un des meilleurs matchs de la saison sur le plan technique entre deux puissances du circuit Lefort, les Pétroliers de Laval, premier au classement, qui affrontaient ce jeudi soir les Éperviers de Sorel-Tracy au Colisée Cardin.  Et même si les deux gardiens ont brillé pendant toute la rencontre, les Pétroliers l'ont quand même emporté au compte de 3 à 1 devant 858 personnes.

Faut dire que ce fut 2 à 1 jusqu'à 19:59 de la 3e période quand Macenauer marquait le 3e des hommes de Pierre Pelletier dans une cage déserte.

Technique, parce que les deux équipes y sont allées à fond de train aussi souvent que les occasions se présentaient, mais le système de jeu des deux équipes, combiné à de la stratégie et le talent brut des joueurs, venaient souvent contrecarrer les efforts de l'adversaire.  Parlez-en à Francis Desrosiers des Pétroliers qui a vu le gardien Marc-Antoine Gélinas lui voler un but certain à trois reprises.

Les Éperviers devront cependant trouver une solution à leur jeu de puissance, car ce soir le résultat fut aucun but en cinq occasions, dont trois jeux de puissance de suite en leur faveur en première période.

Avec les nombreux absents chez les Éperviers : Huot, Beauregard, Houde-Caron, Beaulac, Lapostolle et Lacroix, le défenseur Maxime Robichaud est venu en renfort de même que Tommy Tremblay.  D'ailleurs, le trio de ce dernier avec Charles Tremblay et Adam Bourque (rebaptisé 10-11-12), a été l'un des plus dangereux tout au long de la rencontre.

Toutefois, c'est à 2:22 en 2e période que Nicolas Poulin ouvrait le pointage dans la rencontre pour les Pétroliers sur une passe parfaite de James Desmarais.  Mais, les Éperviers nivelaient environ 7 minutes plus tard quand Dany Potvin poussait derrière Francis Leclerc un retour de lancer de Tommy Tremblay.

Toujours en 2e, les Pétroliers profitaient d'un jeu de puissance pour reprendre les devants quand Julien Brouillette remettait dans l'enclave à James Desmarais, bien posté, et qui a déjoué Gélinas d'un tir haut, c'était 2 à 1.

Les deux équipes ont tenté d'ouvrir le jeu en 3e mais les gardiens fermaient la porte à chaque fois, surtout Francis Leclerc pour Laval qui en menait large.  Avec environ 2 minutes et demie à faire au match, alors que l'on regardait du côté du gardien des Éperviers pour le retirer, l'équipe soreloise se fait prendre avec un joueur de trop sur la patinoire.  Cette pénalité viendra pratiquement détruire toute chance de niveler le pointage.

Avec une trentaine de secondes à faire, Deschênes retire Gélinas, mais Les Pétroliers prennent possession de la rondelle et Maxime Macenauer viendra marquer le 3e but avec moins d'une seconde à faire au cadran.

Compte finale Laval 3, Sorel-Tracy 1, une 2e défaite à domicile pour les Sorelois cette saison.

Les lancers 36 - 31 en faveur des Éperviers, et le Trois Étoiles : 1- Francis Leclerc, 2- Marc-Antoine Gélinas, 3- Nicolas Poulin

Cette série aller-retour se poursuivra donc demain samedi au Colisée de Laval à 20h.




Dany Potvin rate une chance en or.

Francis Leclerc a été excellent !

Pierre Pelletier en avait long à dire à Christian Deschênes.

PUBLICITÉ
 

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2019