PUBLICITÉ

11 juillet 2019


Les Éperviers dévoilent leur organigramme hockey

Kévin Lusignan, Tommy Lavallée, Denis Leblanc, Pierre Parent, Christian Deschènes, Maxime Latraverse et Philippe Galipeau Photo : Steve Gauthier





(Sorel-Tracy), 10 juillet 2019, Alors que l'été bat son plein, la direction des Éperviers de Sorel-Tracy ne chôme pas. Christian Deschênes et le groupe de propriétaires tenaient à annoncer la composition du personnel hockey de la formation pour la saison 2019-2020.

Le directeur-général et entraineur-chef de la formation, Christian Deschênes, confirme le retour de Daniel Archambault à titre d'entraîneur-adjoint. Pour le grand manitou des Éperviers, le retour d'Archambault était primordial:  «Je suis heureux qu'Archi soit de retour à mes côtés. On a appris la "game" ensemble il y a déjà 25 ans à Val D'or. On voit la "game" de la même manière et cela rend mon travail plus facile. En plus, il connaît mon tempérament et sait quand il doit intervenir!»

Pour Archambault, il n'y avait aucun doute dans son esprit par rapport avec son retour avec l'équipe:  «Aucune hésitation quand Chris m'a demandé si je voulais revenir. Je crois que nous avons une belle complicité et tant que j'aurai du plaisir comme j'en ai actuellement, je continuerai. Remporter deux coupes de suite était très bien mais pourquoi pas une troisième cette année? J'aime vraiment la "vibe" des Éperviers», affirmait l'assistant coach.

Stéphane Ménard sera également de retour à titre d'entraîneur des gardiens de but. Christian Deschênes est extrêmement heureux de pouvoir compter sur la présence de Ménard pour une autre saison. «Je me sens privilégié de pouvoir compter sur le retour de Steph. On est la seule équipe qui a un coach des gardiens et on profite bien de cet avantage. Il a remis en parfaite condition 2 gardiens en autant de saisons qui n'avaient pas joué lors des 4 premiers mois du calendrier. Cela nous a permis d'avoir un duo de gardiens prêts pour les séries avec Karel. On connait la suite…», déclarait le DG des Éperviers.

Il ajoutait ensuite: «Steph me fait lancer des rondelles depuis que j'ai 7 ans. Quand mes tirs étaient ordinaires, il me le disait assez rapidement et bien quand son gardien est ordinaire, c'est là même chose. Il n'y a pas de zones grises entre lui et moi dans la façon qu'on opère.»  L'entraîneur des gardiens des Éperviers était bien heureux d'être de retour lui aussi. «Aller chercher une troisième coupe en autant de saisons, dans ma ville natale, est un objectif qui me motive à revenir. De plus, j'ai l'intention de tout donner pour aider le meilleur duo de gardiens de la ligue.»

L'expérimenté Pierre Parent sera également de retour à titre de directeur du recrutement et d'assistant au directeur-général. Christian Deschênes avait ceci à dire par rapport au retour de son recruteur: «La chimie que j'ai avec Pierre n'est pas trop compliquée. Il sait quel style de joueurs je vais aimer coacher ou non. Je pense que c'est la chose la plus importante entre un dépisteur et le coach. On a quand même nos différents sur certains joueurs mais c'est toujours dans le but de mettre la meilleure équipe sur la glace pour nos partisans.»

Celui qui a roulé sa bosse dans la Ligue junior majeure du Québec durant de nombreuses années est fier d'être de retour :  «Christian m'a toujours bien traité et récompensé et je me sens privilégié de travailler pour les Éperviers. Avec les succès que l'on a connus, c'était bien évident que j'allais être de retour avec l'équipe.», confiait Pierre Parent.

Maintenant entraîneur-vidéo depuis 3 saisons, Tommy Lavallée sera également de retour pour la saison 2019-2020. «Tout comme pour le coach des gardiens, j'ai la chance d'avoir le meilleur coach-vidéo de la ligue en Tommy. Il me sauve un temps fou en me sortant les images d'erreurs et corrections à apporter avant même que je lui demande. En l'espace de 3-4 minutes après la fin de la période, je suis en mesure de montrer des images aux joueurs et apporter des changements stratégiques», a spécifié Deschênes.

Pour Tommy Lavallée, il n'y avait aucun doute qu'il désirait être de retour: « Avec Chris, Dan et Steph, on a une excellente chimie. Le désir de gagner de chacun des coachs fait que nous formons une bonne équipe. La possibilité de remporter une 3e coupe consécutive est extrêmement motivante également.», déclarait l'analyste-vidéo

Le recrutement est une facette de plus en plus importante dans la LNAH et les Éperviers sont fiers d'annoncer la venue de Denis Leblanc à titre de conseiller au directeur-gérant et au recruteur. Christian Deschênes sur l'ajout de Denis Leblanc: «Je suis heureux de pouvoir compter sur un dépisteur de la trempe de Denis. Il a été longtemps dépisteur pour les Bruins de Boston. En plus, c'est un bon ami de Pierre Parent. L'équipe va être plus solide et gagne en expérience. Il travaille encore dans le junior depuis des années. Son expertise vis à vis les jeunes de 20 ans va être un plus pour notre organisation.»

En entretien, Denis exprimait sa satisfaction sur sa venue avec les Éperviers. «Je suis content de joindre une équipe championne. Dans le sport, tu veux être avec les meilleurs. Travailler avec Pierre Parent et Christian Deschênes est une belle opportunité. J'ai déjà travaillé avec Pierre et je suis heureux de répéter l'expérience. J'admire Christian pour tout ce qu'il fait et de me joindre à lui à titre de conseiller au DG et au recruteur est une satisfaction», exprimait le nouveau-venu chez les Éperviers.

Finalement, Christian Deschênes se réjouit de pouvoir compter à nouveau sur les services de Denis Dumont au sein de son organisation.  « C’est important d’être solide sur la glace mais c’est doublement important de l’être au niveau administratif. Le retour de Denis à titre de gouverneur-adjoint est une excellente nouvelle. Il connaît le tabac. Pour mon travail de directeur-gérant, son travail sera d’une aide des plus appréciées. Les contrats de joueurs, la réglementation, les meetings de ligue sont le pain et le beurre de Denis Dumont. Ce dernier s’occupe même de prendre contact avec nos joueurs de liste afin de s’informer sur les moindres détails sur leur carrière. Quand j’ai su qu’il ne retournait pas à Jonquière, je ne pouvais pas me permettre de le laisser aller» expliquait le manitou des Éperviers.

De son côté, Denis Dumont était très heureux de revenir à Sorel-Tracy. «Je suis très heureux d’être de retour. L’organisation des Éperviers a un grand respect pour ses amateurs, ses joueurs et son personnel. J’avais quitté en bons termes quand on m’a offert le poste de Directeur-Gérant du Cool-FM mais je suis quand même resté proche des joueurs et de l’organisation des Éperviers. J’ai déjà commencé mon travail en vue de la prochaine saison et c’est pour moi un grand honneur de revenir au sein de la famille des Éperviers.» exprimait Denis Dumont.

De plus, les Éperviers auront la chance de compter sur le retour de Maxime Latraverse et Philippe Galipeau à titre de préposés à l’équipement. Christian Deschênes était fier de confirmer le retour de ses 2 hommes de confiance.  «Ces 2 gars-là sont d'une importance capitale pour l'équipe. Ils sont à l'aréna 3 heures avant le match et encore là 3 heures après. Ti-Max gère le budget équipement pratiquement à lui seul. Phil, tant qu'à lui, s'occupe de «donner le traitement royal aux joueurs et faire en sorte qu'ils veulent rester à Sorel» expliquait Christian.

Pour Maxime il s’agira d’une 9e saison celui-ci étant avec l’équipe depuis son retour en 2010. Dans le cas de Philippe Il s’agira d’une troisième saison à titre de préposé à l’équipement.  En entrevue, Maxime était heureux d’être de retour et ce dernier verra ses responsabilités augmenter avec le départ de Hugo Labossière.  « Je suis content de revenir, je sais toutefois que le départ de «Toutou» fera en sorte que j’aurai beaucoup plus de pain sur la planche mais avec les boys tout va bien aller», exprimait ce dernier en entrevue.

Pour Philippe Galipeau, son retour était presqu'assuré. Il continuera de faire profiter les joueurs de son expérience et de ses conseils. «Bien souvent, quand les joueurs passent par de mauvaises séquences, je leur raconte par où je suis passé et comment je m'en suis sorti. Une blessure a mis fin à ma carrière et je m'assure qu'ils profitent au maximum de leurs années dans le hockey» exprimait le préposé à l'équipement.

Pour Christian Deschênes, de pouvoir compter sur du support aussi important de tous ces membres du deuxième étage le rend choyé.  «Je suis très heureux de pouvoir annoncer le retour du staff hockey. Ce n'est pas parce que nous avons gagné les 2 dernières années qu’il faut en rester là. L’ajout de Denis Dumont et de Denis Leblanc fait en sorte de solidifier encore les fondations des Éperviers de Sorel. J’ai comme conviction que notre stabilité et l’expérience d’un personnel semblable est plus que profitable. Honnêtement je suis choyé d’avoir un personnel si compétent.» concluait Deschênes mardi soir.

Le dossier du département hockey maintenant réglé, la direction des Éperviers peut continuer son travail pour la saison 2019-2020. Suivez le Facebook de l'équipe pour les toutes dernières nouvelles par rapport à la formation.

Source : Kévin Lusignan
Daniel Archambault, Stéphane Ménard et Denis Dumont (Photos : Archives Semipro Magazine)

PUBLICITÉ

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2019